news: –” La faillite de Chapitre conduit à la fermeture de 23 de ses librairies “

Par Gregoire Poussielgue | 10/02 | 21:01 | mis à jour à 21:11

 

 

Au final, 34 librairies sur les 57 du réseau ont pu être reprises. La liquidation va entraîner la suppression de 434 emplois.

Manifestation récente d’employés du groupe Chapitre devant le siège social, contre les fermetures de librairies – Denis ALLARD/REA

Manifestation récente d’employés du groupe Chapitre devant le siège social, contre les fermetures de librairies - Denis ALLARD/REA

Le verdict est tombé lundi : 23 librairies du réseau Chapitre, sur les 57 que comptait le groupe avant sa mise en liquidation, ont fermé leurs portes dès lundi soir, faute d’avoir trouvé un repreneur.

Après deux vagues successives ayant conduit à la reprise de 26 magasins, 8 de plus ont été sauvés in extremis, après la décision lundi du tribunal de commerce de Paris. « Avec près de deux tiers des librairies et des centaines d’emplois sauvés, nous sommes très soulagés, surtout lorsqu’on compare cette situation à celles d’autres réseaux  », a réagi dans un communiqué Michel Rességuier, le PDG de Chapitre.

Les salariés sont moins convaincus de cette fin heureuse et les derniers jours ont été sous haute tension sociale. A l’approche du clap de fin, la tension est montée d’un cran : le syndicat CGT de la chaîne a brutalement haussé le ton le week-end dernier en appelant les salariés à occuper les magasins promis à une fermeture inéluctable, afin qu’ils obtiennent des indemnités de licenciements supérieures au minimum légal. « Les stocks de nos magasins sont nos indemnités », a lancé la CGT…

Au total, 434 salariés sont concernés par ces fermetures, sur les 1.200 que comptait le groupe au moment de sa mise en liquidation. Au siège, 100 emplois vont être supprimés, même si Actissia, le propriétaire de Chapitre, espère en reclasser quelques-uns.

L’échec de la vente à Najafi

Le site Chapitre.com n’était pas concerné par la procédure de faillite. Le groupe Actissia, propriétaire également de France Loisirs, ne compte pas verser plus d’argent que prévu aux salariés licenciés, ce qui a déclenché la colère des syndicats. Lourdement déficitaire depuis plusieurs années, Chapitre n’a plus les moyens d’être généreux avec ses salariés licenciés. « Actissia doit assumer », a lancé la CGT dans son appel à l’occupation « illimitée » des magasins.

Une fin douloureuse pour un réseau de librairies qui, en voulant combiner des librairies indépendantes dans un réseau centralisé, n’a jamais réussi à trouver sa vitesse de croisière. Alliance de librairies indépendantes, Chapitre était devenu un mini-réseau avec des ambitions nationales. Le groupe avait été vendu en même temps que sa société sœur, France Loisirs, au fonds d’investissement américain Najafi Companies, et le nouvel ensemble, qui avait pris le nom d’Actissia, visait une croissance de son chiffre d’affaires de 50 % en cinq ans. Mais, pour Chapitre, la greffe n’a jamais pris et, dans un contexte de baisse structurelle des ventes de livres en librairie, des millions d’euros de pertes se sont accumulés au fil des ans.

Cette faillite n’inquiète pas plus que ça les éditeurs. Dans un marché du livre qui reste très fragile, les principales librairies du réseau, dans toute la France, vont pouvoir poursuivre leur route et redevenir des librairies indépendantes de référence. « Rendre leur indépendance à des belles librairies de proximité est une bonne chose », estime Vincent Montagne, PDG de Media-Participations et, par ailleurs, président du Syndicat national de l’édition.

Grégoire Poussielgue
Advertisements

About jonwadier

Translator
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s