#Gravity — ” what Aningaaq is saying …” and more …( FR-EN )

http://www.telegraph.co.uk/culture/film/filmreviews/10271540/Gravity-review.html

http://www.rottentomatoes.com/m/gravity_2013/

==========

http://www.cinemovies.fr/actu/gravity-decouvrez-le-court-metrage-spin-off-de-jonas-cuaron-video/25637

Gravity : découvrez le court métrage spin-off de Jonas Cuaron (VIDEO)

Aningaaq est le titre ce ce court métrage de sept minutes dirigé par Jonas Cuaron. Il s’agit d’un spin-off du film Gravity et plus exactement le contre-champ d’une scène du film de science-fiction phénomène de cette année 2013. A découvrir absolument.

Aningaaq : le court métrage compagnon de Gravity

Aningaaq : le court métrage compagnon de Gravity© DR

On quitte l’espace pour retrouver la terre ferme. Si vous avez vu Gravity, phénomène de l’année, qui affiche des recettes de 528 millions de dollars et qui a largement conquis le public et la presse, vous allez rapidement comprendre de quoi il s’agit. Jonas Cuaron, le fils d’Alfonso Cuaron, a co-signé le scénario du film Gravity, dirigé par son père. C’est lui qui a réalisé ce court métrage de sept minutes, intitulé Aningaaq.

Dans Gravity, Ryan Stone (Sandra Bullock) tente de sauver sa peau et rejoint avec beaucoup de difficultés une station spatiale russe, d’où elle est censée monter à bord d’une capsule pour rejoindre la Terre. les choses ne se passent pas comme prévu. Elle lance un appel de détresse et un homme lui répond. dans la séquence du film Gravity, il est impossible de savoir qui est exactement l’homme qui lui répond, sinon qu’il est accompagné d’un chien et d’un bébé.

Certains ont reproché au film Gravity de manquer d’émotion, ce qui est largement contestable. D’autres encore ont considéré que l’émotion y était, mais manquait de substance. C’est un argument plus facilement recevable, mais le court métrage que l’on découvre aujourd’hui offre justement une belle profondeur à la partie émotionnelle du film de Cuaron, alors que nous découvrons ici qui est l’homme qui a répondu à l’appel de détresse de Bullock. Il s’agit d’un pêcheur inuit qui évolue sur un fjord isolé du Groenland.

Dans la séquence du film Gravity, on ne comprend pas ce que dit cet homme, ici avec les sous titres et les images, on comprend mieux de quoi il retourne, et l’on découvre que le chien que l’on entend aboyer est en réalité mourant. Les deux personnages, Ryan Stone et Anngaaq, ne se comprennent pas, mais sont tous deux confrontés à la mort et au deuil, et le thème de la survie est cohérent pour Stone comme pour Aningaaq qui vit évolue en territoire hostile. Le court métrage est très beau et bénéficie comme le film de la superbe musique de Steven Price.

L’idée de ce court est venue à Alfonso et Jonas Cuaron après qu’ils ont passé quelques temps sur place, alors que Alfonso Cuaron avait envisagé qu’une partie de son film se déroule à cet endroit. Ce film financé par Warner Bros. (100 000 dollars) ne devait initialement qu’apparaître sur le DVD Blu-ray de Gravity. mais il a fait son chemin sur les festivals où il a été remarqué. Les studios warner bros. vont donc le soumettre à l’Académie des Oscars dans la catégorie meilleur court métrage. Sandra Bullock, membre de l’Académie, lui apportera son vote sans conteste, ayant évoqué ce film en des termes élogieux.

Advertisements

About jonwadier

Translator
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s