عار عليكم = Hashouma =”Baiser de Nador: Le procès des amoureux marocains reporté au 22 novembre “…

عار عليكم =  Hashouma

comme si à Nador-Melilla et dans le monde: on n’avait pas mieux à faire

🙂

====

Baiser de Nador: Le procès des amoureux marocains reporté au 22 novembre

0 contributions

Créé le 11/10/2013 à 13h54 — Mis à jour le 11/10/2013 à 14h07
 

JUSTICE – Des centaines d’internautes marocains sont mobilisés pour demander l’abandon des poursuites contre les adolescents…

Le procès des adolescents poursuivis au Maroc pour avoir posté des photos d’un baiser s’est ouvert vendredi à Nador, mais a aussitôt été ajourné au 22 novembre, a indiqué vendredi à l’AFP leur avocat.

La jeune fille et le garçon incriminés, âgés de 14 et 15 ans, ainsi que leur ami auteur des clichés avaient été arrêtés le 4 octobre et détenus pendant trois jours dans un centre pour mineurs à Nador, dans le nord-est du royaume.

«La fille était présente à l’audience avec sa mère», mais pas les garçons, qui étaient en retard. Le juge a décidé d’ajourner le procès au 22 novembre«, selon Me Monaim Fattahi, joint par téléphone.

«Atteinte grave à l’éducation»

Leur arrestation avait enflammé les réseaux sociaux et les autorités judiciaires de Nador ont dû libérer les trois adolescents, tout en maintenant les poursuites.

Les adolescents sont poursuivis en vertu de l’article 484 relatif à l’atteinte à la pudeur publique commise par un mineur, a déclaré jeudi Me Fattahi.

Ils avaient été arrêtés à la suite d’une plainte déposée fin septembre par une organisation locale pour «atteinte grave à l’éducation et à la culture marocaines» et «atteinte aux sentiments des citoyens». Les photos du baiser avaient été prises devant leur collège à Nador.

Une enquête sur la situation sociale des ados

«La fille était dans un état psychologique plutôt rassurant. Elle m’a promis qu’elle retournera au lycée après la fête du Sacrifice» prévue en début de semaine prochaine, poursuit l’avocat.

Selon lui, le président du tribunal «a décidé l’ajournement du procès juste après l’ouverture de l’audience, pour permettre au tribunal de mener une enquête sur la situation sociale des adolescents». «La mère m’a dit que sa fille est encore très jeune et a souhaité que ce dossier soit rapidement clos», conclut l’avocat.

Le code pénal punit de deux à cinq ans de prison «tout attentat à la pudeur consommé ou tenté sans violence sur la personne d’un mineur de moins de 18 ans».

Advertisements

About jonwadier

Translator
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s